samedi 10 mai 2014

Pensées divines du soir....



-D'où viennent nos scrupules, nos hontes et nos humiliations sinon du fossé entre notre conscience et notre existence, nos valeurs et nos actes. "C'est à Dieu que nous sommes et c'est vers Lui que nous retournerons".  


















-Quand l'espoir se retire, boitant tel un fauve blessé...
 Quand les larmes s'assèchent, et que la résignation s'installe...
 Que reste-t-il à l'Homme ?
 Que peut-il encore attendre de la Vie ?
 Dans les ténèbres de sa désolation intime, qui osera poser le regard sur lui ?
 Dieu.
















-L'impatience, en période de félicité, peut mener à la confusion, la désorientation, la dissolution. La vision claire des choses naît de leur distance. Patienter, en temps de troubles, conduit assurément vers la rive, au-delà de l'agitation des vagues, de la morsure glacée du vent et de l'obscurité du ciel. "Souviens-toi de Dieu dans l'aisance, Il se rappellera de  toi dans l'adversité". 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire